· 

Les enculturés, p. 140-141.

15/08/2017. Lettre ouverte à nos élus,

Quand nous décrivons aux uns et aux autres (institutions, certaines associations se disant citoyennes, particuliers, élus, etc.) les atteintes aux droits de l'Homme, je parle ici des crimes dont la putainerie tutélaire se rend coupable à notre égard, ils nous renvoient systématiquement à la « justice ».

« Prenez un avocat, allez exposer votre cas devant les tribunaux, portez plainte ! » Nous assène-t-on de toutes parts.

Quand on est sous tutelle ou curatelle, ce n'est pas possible, alors cessez de dire des billevesées en parlant de ce que vous ne connaissez pas. Parce que c'est précisément au nom de la loi que des citoyens dits « vulnérables » sont mis hors la loi. C'est idiot, mais c'est ainsi. Dans les faits, ils n'ont plus de droits que purement nominaux, théoriques, virtuels.

Il faut arrêter de parler ce putelangue qui ne réfère à aucun monde réel.

Réduire des personnes « différentes » à l'état de choses c'est exactement ce qu'a fait Hitler avec les juifs, les tziganes, les dysgénètes et c'est contraire aux principes qui régissent les droits de l'Homme. Au nom de quoi la France pourrait-elle se donner des lois ordurières qui l'autorisent à faire ce qu'on a reproché aux nazis ?

Que faire lorsque la loi viole les principes qui fondent sa propre loi au nom de la loi ? Car c'est ce qu'elle fait avec la putainerie tutélaire.

Le boulot des juges c'est d'appliquer des lois, pas de les

contester. Si les lois sont nauséabondes, on ne peut les en tenir pour responsables. Les responsables, ce sont les abrutis qui les votent.

Alors, messieurs-dames les abr… députés, quand ces lois que vous avez votées constituent un attentat manifeste à la dignité humaine, au lieu de nous renvoyer puérilement, quand nous vous demandons des comptes, devant ces pauvres juges réduits à appliquer vos vomissures législatives, cessez de vous comporter comme des gosses, prenez vos responsabilités !

Changez vos lois immondes…

Nous n'éliminerons ce chancre de la putainerie tutélaire qu'à la seule condition de pouvoir identifier et liquider la vermine qui l'entretien pour pouvoir s'en repaître. Cessez de faire des lois qui ne visent qu'à leur assurer l'impunité en nous empêchant de nous défendre !

… ou assumez, et dites-le sans fioritures que vous n'en avez rien à foutre que des sous-hommes crèvent au fond de leurs gourbis et que le petit papa Noël démocratique n'est qu'une arnaque pour niquer (comme vous le faites) les demeurés que nous sommes.

Bande d'enculturés !

Rions ! Ou prions, selon qu'on est fort ou sans défense.

Écrire commentaire

Commentaires: 0