· 

Lettre à la bêtise.

Les associations d'idées que suscite (en français) le nom de F.B. m'ont toujours fasciné.

Facebook / Face de Bouc : Maître Léonard, le démon à la trogne hircine, c'est un sobriquet que le Moyen Âge avait donné au diable du temps des sorcières. 

Auriez-vous ré-ouvert la chasse monsieur M. Z. ? 

On le dirait bien ! 

Inévitable rançon du succès, et vous n'y pouvez rien, cher monsieur Z., voisinant avec quelques belles choses, votre « machin » charrie encore plus d'obscurantisme et de médiocrité. Mais on ne peut vous le reprocher. 

Sauf si vous prenez les patins des dits « obscurantisme » et « médiocrité » quand ils torpillent l'intégrité, la sincérité, la compassion, vertus qui ne sont pas cotées à Wall Street où le vice est d'un meilleur rapport. 

Au moins, quand vous flinguez Dominique F., qui est aux dicta-tuteurs fanatiques et sans pudeur ce qu'était Hypatie aux chrétiens abrutis, ou du moins, quand vous prenez les patins de ceux qui le font, nous savons dans quel camp vous êtes. 

Dans F.B., le « F » serait-il celui de faisceaux (vous savez, celui des licteurs) comme le porte à croire des méthodes totalitaires car iniques, puisqu'elles favorisent le vice aux dépens de la droiture ? (Que le droit soit tordu, c'est une autre affaire). 

Je vois que chez FB, on en est resté au slogan « Mort à Socrate ! »

Faudrait peut-être changer de disque (pardon, de logiciel) - non ? - presque 25 siècles se sont écoulés. Et si internet et l'informatique en sont resté là, nous devrons apprendre à nous en passer. 

Quand le progrès encourage le bêtise, mieux vaut y renoncer. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0