· 

LA PUTAINERIE TUTÉLAIRE - Les pieds dans le plat nazoïde, p. 7.

La « putainerie tutélaire », c’est l’univers français de la protection des adultes vulnérables. Pourquoi « putainerie » ? À cause de l'odeur ! La lexie « putainerie » vient de « puer », or ce cloaque refoule grave.

 

Les présents textes n'étaient pas destinés à la communication. À l'origine, il ne s'agissait que d'un assemblage hétéroclite de notes éparses à travers lesquelles je cherchais à ordonner mes idées. Ainsi s'expliquent le caractère décousu de l'ensemble, les nombreuses redites, les approximations, fautes et maladresses qui émaillent 2014.

De toutes façons, je ne suis pas venu pour faire de la dentelle. Excédé par l'aspect répugnant que prend cette « putainerie tutélaire » (en effet, nous en sommes à la négation pure et simple de la personne humaine), j'ai simplement ressenti comme une grosse envie de gerber et je suis venu la satisfaire dans ces lignes. 

 

C'est d'abord à la mémoire de Mme Sylvie Velghe, de Tourcoing, que vont mes pensées, elle dont le décès, survenu dans des conditions aberrantes autant qu'atroces, m'inspire un sentiment où l'aversion le dispute à la rage. J'ai puisé les mots de ma colère dans la souffrance de sa longue agonie. 

Outre l'Association de Défense des Victimes des Tutelles (advttutelles.com), je salue toutes celles et ceux qui combattent ce qui semble bien être le moteur de ce pauvre monde, je parle de la bêtise, une calamité qui n'est jamais si redoutable que lorsqu'elle avance, sous le couvert de ses lois péniaphobes, drapée dans la peau de l'agneau démocratique, si monstrueusement respectable sous ses dehors faussement civilisés.

Écrire commentaire

Commentaires: 0