18 janvier 2019
https://lirenligne.net/oeuvre-a-decouvrir/LieghaNGI4Gn6/2014.pdf
Paralipomènes.  · 26 novembre 2018
La morale, qui codifie le bien des dominants (le nôtre), n'est, au final, qu'un mal aseptisé.
Paralipomènes.  · 25 novembre 2018
Sous l'immense plafond, Des temples de la haine, Hydre au souffle profond, Dort la bêtise humaine.
Paralipomènes.  · 24 novembre 2018
Je ne vais jamais à la messe, c'est trop mal fréquenté.
Paralipomènes.  · 23 novembre 2018
Le « faciste » (sic), c'est celui qui se voile la face.
Paralipomènes.  · 22 novembre 2018
« Si dieu est l'opium du peuple, la démocratie est son anesthésique ».
Paralipomènes.  · 21 novembre 2018
Les charognards arrivent à présenter, en le "noircissant", le bien comme un mal afin de pouvoir le censurer. (Eux disent "modérer").
Paralipomènes.  · 20 novembre 2018
Le soleil a tort de se lever à l'Est.
Homo homini squalus.  · 19 novembre 2018
La connerie, c'est comme l'odeur des pets, on s'accommode mieux de la sienne.
Homo homini squalus.  · 18 novembre 2018
On ne louera jamais assez les vertus de la civilisation.

Afficher plus